Circuit dans Montereau-Fault-Yonne

Pour découvrir une ville, il faut s’y promener. L’office du tourisme, situé en face de la cathédrale, vous fournit un plan pour la découvrir. Au cours de cette promenade, vous pourrez être surpris par la présence de nombreuses fresques. c‘est une volonté de la ville pour embellir le cadre de vie des Monterelais. C’est une véritable galerie à ciel ouvert.

Histoire de la ville de Montereau :

Montereau doit son nom à l'existence d'un petit monastère aujourd'hui disparu, Monasteriolum devenu par transformations successives Montereau. Montereau-Fault-Yonne est située au confluent de l'Yonne et de la Seine. La présence humaine sur le site actuel de Montereau date d'il y a 6000 ans. Les Romains l'ont d'abord appelée Condate (confluent).

La cité connaît la prospérité au XIIIsiècle avec les grandes foires médiévales. Cependant, son château-fort et ses remparts en font une ville très convoitée. Elle subit de nombreux sièges pendant la Guerre de 100 ans. Jean sans Peur, duc de Bourgogne est assassiné sur le pont du Confluent le 10 septembre 1419 par Tanneguy du Châtel et le sire de Barbazan au cours d'une entrevue avec le dauphin, futur roi Charles VII.
En 1814, Napoléon y livre l'une de ses dernières grandes batailles contre les Austro-Wurtemburgeois. A l'époque, la commune devient un petit centre industriel, avec, outre la faïencerie industrielle, des usines de produits chimiques, verreries et autres manufactures. Ce développement se poursuit durant le xxe siècle jusqu'aux bombardements de mai-juin 1940. Les ponts et les quartiers du centre-ville sont détruits ou subissent des dommages importants. Ils seront reconstruits au début des années 1950.

Toutes les informations : www.ville-montereau77.fr/

Télécharger l'itinéraire pédestre pour découvrir le centre historique.

Montereau-Fault-Yonne - Boutique d'antiquitéMontereau-Fault-Yonne - BoutiqueMontereau-Fault-Yonne - Toilettes

Collégiale Notre-Dame et Saint-Loup

L'église a été commencée à la fin du XIIème siècle, sous le règne de Louis-Auguste, pour abriter le chapitre de neuf chanoines, un doyen et un chantre fondé à Montereau en 1195 par Michel de Corbeil, archevêque de sens.

Agrandi et modifié jusqu'au XVIème siècle, il a conservé des marques de toutes les époques, en particulier celle de la renaissance.

La collégiale fut consacrée à la vierge en 1395. Les deux travées, dédiées à Saunt-Loup (évêque de Troyes au Vème siècle) étaient réservées aux paroissiens de Montereau.

Montereau-Fault-Yonne - Collégiale Notre-Dame et Saint-LoupMontereau-Fault-Yonne - Collégiale Notre-Dame et Saint-LoupMontereau-Fault-Yonne - Collégiale Notre-Dame et Saint-LoupMontereau-Fault-Yonne - Collégiale Notre-Dame et Saint-LoupMontereau-Fault-Yonne - Collégiale Notre-Dame et Saint-LoupMontereau-Fault-Yonne - Collégiale Notre-Dame et Saint-LoupMontereau-Fault-Yonne - Collégiale Notre-Dame et Saint-LoupMontereau-Fault-Yonne - Collégiale Notre-Dame et Saint-Loup

Le logis du Grand Cerf

De l'autre côté de la rue des Changes, au n°1, se trouve le portail du plus grand logis de la ville, construit au XVIIème siècle. C'était un hôtel particulier. Il abrita Marie Leczinka durant la nuit du 3 au 4 septembre 1725 alors qu'elle se rendait à Fontainebleau pour y épouser Louis XV. Du début du XIXème siècle jusqu'en 1908, le bâtiment accueillit un pensionnat de garçons.

Montereau-Fault-Yonne - Logis du Grand Cerf

Le grenier à sel de Preuilly

Situé rue de la Poterie et impasse de la Cour-Motteux, il se prolongeait au XIVème siècle jusqu'au remparts de la seconde enceinte de Montereau. Ce bâtiment est certainement le plus ancien de la ville. Autrefois, il était a propriété de l'abbaye cistercienne de Preuilly. Les moines l'utilisaient pour y stocker le sel qu'un privilège royal les autorisait à prélever sur chaque bateau chargé de cette précieuse denrée qui passait à Montereau.

Aujourd'hui c'est un pub « le Be Bop ».

Montereau-Fault-Yonne - Grenier à sel de PreuillyMontereau-Fault-Yonne - Grenier à sel de Preuilly

L'hospice de la charité

Cette maison du XVIème siècle fut fondée par les Dames de la Charité pour accueillir les indigents malades. Au XVIIIème siècle, l'hospice n'était plus assez grand pour subvenir aux besoins de la population nécessiteuse. Il est cependant resté dans le patrimoine des Hospices de la Charité, puis de l'établissement hospitalier communal qui lui succedera.

Belle maison à colombages.

Montereau-Fault-Yonne - Hospice de la Charité

Musée de la Faïencerie

Le Musée municipal de la Faïence de Montereau a été ouvert au public en 1985, dans les locaux de l'ancienne poste. Il expose en permanence une collection de 400 pièces couvrant les deux siècles de production de la faïence de Montereau, ainsi qu'une salle dédiée à la bataille de Montereau, dernière victoire de Napoléon.

La faïence de Montereau connut son heure de gloire dans la deuxième moitié du XIXème siècle, notamment après la fusion avec la manufacture de Creil, et avec le développement des décors imprimés.

Montereau-Fault-Yonne - Musée de la faïencerieMontereau-Fault-Yonne - Musée de la faïencerie 

Musée de l'histoire locale et de la bataille de Montereau

Montereau-Fault-Yonne - Musee d'histoire localeMontereau-Fault-Yonne - Musee d'histoire localeMontereau-Fault-Yonne - Cormoran

Fresques dans la ville

 Montereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - FresqueMontereau-Fault-Yonne - Fresque

Photos prises en 2014

0
0
0
s2smodern

Add comment

Security code
Refresh